La Banque Alimentaire recherche des bénévoles à Rouen

Publié le 29/06/2013 à 09H34 sur Paris Normandie

Les bénévoles de la Banque alimentaire ont effectué des collectes aux portes des supermarchés locaux

Les bénévoles de la Banque alimentaire ont effectué des collectes aux portes des supermarchés locaux

Ph.DESUMEUR

 

ROUEN (Seine-Maritime). «Ensemble, aidons l’homme à se restaurer. » C’est la devise de la Banque alimentaire située au Houlme, près de Rouen (Seine-Maritime).
Un rectangle orange imposant, caché derrière une zone commerciale, voilà où travaillent les bénévoles de l’association humanitaire. À l’intérieur, plusieurs tonnes de nourritures sont entreposées dans des palettes, prêtes à être livrées. Une température trop basse pour rester en t-shirt mais c’est un critère indispensable pour « garder des produits parfaitement sains »,  commente Serge Villette, vice-président de l’association.

Une expérience humaine

« La Banque alimentaire n’est pas un lieu fermé. C’est certes un centre de distribution, mais aussi et surtout d’aide », raconte Marie-Carmen Lanchon, responsable de la communication de l’association. L’organisation a permis à ses partenaires, comme la croix rouge ou le secours catholique, de distribuer 3 400 000 repas en 2 012.
L’ambiance entre les bénévoles et les salariés est chaleureuse et amicale. « Chacun arrive avec le sourire. Les journées se passent toujours dans la bonne humeur et les blagues fusent à tout moment », explique Yves Ligot, bénévole depuis trois ans à la Banque alimentaire. Cependant, la petite troupe manque de jeunes. « J’aimerais que les étudiants ne voient plus la Banque alimentaire comme un endroit uniquement pour personnes âgées. Il faut qu’ils se rendent compte qu’en travaillant ici ils apportent leurs compétences et leur temps mais qu’en retour c’est une expérience humaine qui leur apprend beaucoup », relate la directrice.

Les quelques jeunes présents dans l’équipe sont, quant à eux, ravis de faire partie de cette aventure. « Je suis venue ici car je suis scandalisée par le gâchis que les gens font, ça me fait mal au cœur. J’étais arrivée pour un après-midi et l’ambiance était tellement agréable que j’ai décidé de rester », s’enthousiasme Camille Denis, étudiante en médecine.
Avis aux chauffeurs ou aux jeunes bénévoles intéressés par l’association, la Banque alimentaire vous attend.

Pour plus d’informations au 02.35.08.44.04; Contact : ba.rouen@barrouen.fr